Les entreprises doivent-elles fuir ou adopter les réseaux sociaux?

Sécurité

Les risques liés à l’utilisation des réseaux sociaux comptent-ils plus que les bénéfices que les entreprises peuvent en tirer? Forrester tente de répondre à cette question.

Selon les résultats d’une récente étude menée par Forrester, 26% des entreprises utilisent des réseaux sociaux et 11% prévoient de le faire prochainement. 39% des professionnels restent toutefois réfractaires à ce type de média.

Les responsables informatiques s’interrogent sur les risques liés à l’utilisation des réseaux sociaux: cela peut-il mener à des fuites d’information, à des tentatives d’infiltration ou à la dégradation de l’image de l’entreprise ?

Forrester estime que les problèmes de logiciels malicieux et les tentatives de phishing sont plus présents sur Facebook. Le spam est le fléau numéro un de Twitter. Enfin, sur LinkedIn, le principal problème consiste à administrer les groupes d’utilisateurs privés, afin d’éviter qu’une personne ne faisant pas partie de l’entreprise ne s’y inscrive.

Tout ceci parait bien difficile à gérer au jour le jour. Les professionnels doivent-ils pour autant abandonner les réseaux sociaux? Non, répond Forrester qui estime que ces médias sont aujourd’hui indispensables pour une entreprise, à condition toutefois de respecter quelques règles simples: « l’information et la formation des employés sont primordiales, s’agissant de l’utilité comme des risques liés à l’usage des réseaux sociaux. De plus, il est nécessaire de définir le périmètre d’utilisation des réseaux sociaux de chaque fonction de l’entreprise et de restreindre les utilisations superflues si la culture de l’entreprise le permet. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur