Les entreprises technologiques créent des emplois? en Asie

Cloud

La reprise des investissements technologiques va créer des emplois? là où ils sont moins chers, en Asie

Réunis par Reuters à l’occasion du sommet

Technology, Media et Telecommunications de New York, les sociétés technologiques américaines ont confirmé le rebond du marché. Cette reprise va s’accompagner de créations de postes de techniciens. Mais les dirigeants des entreprises technologiques l’ont confirmé : le retour de l’emploi profitera en priorité aux pays où la main d’?uvre compétente est la moins chère, en particulier l’Inde et la Chine. Le groupe américain de services EDS, qui emploie actuellement 9.000 techniciens en Inde, va porter ses effectifs dans ce pays à 20.000 avant la fin 2006. Le président de 3Com, Bruce Claflin, a révélé que la joint-venture qu’il a créée avec le goupe chinois Huawei Technologies -à qui il a cédé une bonne partie de sa technologie- va recruter 1.000 ingénieurs chinois; il a déclaré que, “dans le futur, les consommateurs ignoreront d’où proviennent les technologies“. Les emplois technologiques contiunet de se réduire aux Etats-Unis. Selon l’American Electronic Association, ils ont reculé de 4% en 2003 pour se placer sous la barre des 6 millions d’emplois, un phénomène qui pourrait atteindre l’Europe, la Grande-Bretagne y étant particulièrement sensible. Or, ce sujet dit des emplois “off-shore” devient sensible en période électorale: certains Etats américains réagissent et envisagent de se doter d’une législation restrictive. Shirley Turner, Sénateur du New Jersey, affirme même: “On se tire nous-mêmes dans la tête si nous n’adoptons pas de loi protectionniste“. Pour les analystes, en revanche, l’Europe, avec ses lois de protection sur les transferts de données personnelles, est mieux protégée contre ce phénomène de l’outsourcing offshore. Sûr? Cela reste à prouver !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur