Les Etats-Unis, toujours en tête des attaques informatiques

Sécurité

L’oncle Sam est loin, très loin devant la Chine

Un rapport de la société SecureWorks, spécialisée dans la sécurité, indique que l’informatique américaine est toujours en tête des attaques sur le web. A force de voir des informations concernant des hackerschinois ou russes, on en aurait presque oublié que les Etats-Unis ont lancé pas moins de 20,6 millions de tentatives d’attaques en 2008. Ces tentatives ont été recensées pour des ordinateurs situés sur le territoire américain.

La Chine se classe, elle, en deuxième position de ce classement avec seulement 7,7 millions d’attaques.

Ces attaques sont principalement le fait de botnets, des “machines zombies” capables selon certains spécialistes de d’envoyer plus de 100 milliards de messages de spams par jour à l’insu de leurs utilisateurs. Certaines études évoquent même la taille de ces réseaux underground. Elles estiment alors que l’ensemble de ces botnets contrôlerait plus d’un million de machines.

“Ces statistiques sont significatives, car elles montrent clairement que les Etats-Unis et la Chine possèdent sur leur territoire un très grand nombre d’ordinateurs dont la sécurité a été compromise, et qui sont utilisés comme point de départ pour le lancement de cyber-attaques”, a déclaré Hunter King, chercheur en sécurité chez SecureWorks.

“Cette étude devrait servir d’avertissement aux organisations et aux utilisateurs d’ordinateurs personnels, qui font peut-être courir un risque à leurs ordinateurs mais aussi à leurs réseaux, en fournissant aux cyber-criminels une plate-forme permettant de compromettre la sécurité d’autres ordinateurs”.

Quant au classement des attaques, très loin derrière on trouve le Brésil avec 166.987 tentatives, la Corée du Sud, la Pologne, le Japon, la Russie, Taïwan, l’Allemagne. Le Canada, avec 107.483 ferme ce Top 10 des Etats les plus offensifs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur