Les téléphones mobiles au service des rappels de produits défectueux

MobilitéSécurité

En Amérique du Nord, les smartphones permettent dorénavant de mieux assurer la sécurité et la santé des consommateurs. Une initiative intéressante, qui mériterait d’être transposée en France.

Six agences fédérales américaines se sont alliées afin de proposer le service recalls.gov. Ce dernier permet d’informer les consommateurs lors du rappel de certains produits, en général pour des raisons de sécurité. Bon point, un client mobile (Android ou web) est proposé. Une information rapportée par le site Proxima Mobile. Diverses fonctionnalités périphériques sont disponibles, comme la reconnaissance des produits par numérisation de leur code à barres ou la remontée d’informations de la part des consommateurs.

Proxima Mobile signale par ailleurs la disponibilité aux États-Unis d’une application iOS indépendante encore plus complète. Même constat au Canada, qui fournit lui aussi une application mobile signalant les rappels de produits (pour iOS, Android et – prochainement – les terminaux BlackBerry). L’idée d’utiliser les smartphones pour faire remonter ce type d’informations est loin d’être bête. En France, autant les alertes remontent assez bien pour une voiture (via les revendeurs), autant les rappels de produits achetés en supermarché (par exemple de la nourriture) passent presque toujours inaperçus, créant ainsi une faille béante en terme de risque sanitaire.

Lors de l’hypothétique mise en place d’un tel service en France, il sera utile de penser à fournir des API d’accès publiques (chose à laquelle Américains et Canadiens n’ont pas encore pensé). Cette ouverture permettra à des logiciels tiers (par exemple une application de gestion des courses) de puiser directement dans cette base de données.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur