Les étudiants préfèrent travailler chez Google

Cloud

Google est l’entreprise où il ferait bon travailler pour les étudiants en filières commerce et école d’ingénieurs, selon une étude puisant dans des universités de 11 pays. La première firme française, L’Oréal, arrive loin derrière.

Le capital sympathie de certaines sociétés ou groupes vit de belles heures. Pour preuve la bonne image de Google qui arrive en tête d’un classement établi par le cabinet Universum auprès de 120.000 étudiants de 11 pays.

Réalisée en Chine, Allemagne, Etats-unis, Japon, mais aussi en France, Angleterre, Italie, Russie, Espagne, Canada et en Inde, l’étude a classé parmi 800 entreprises les envies des étudiants en université en filière commerce ou en école d’ingénieur.

A la loupe, 49 sociétés composent le classement. Figurent en bonne place Microsoft et IBM qui complètent respectivement le podium. Suivent BMW et Intel, General Electrics et Sony, puis des banques comme JP Morgan, des pétroliers comme Shell et Esso/ExxonMobil, les géants de l’agroalimentaire Coca Cola et Nestlé.

Côté français, le bilan est maigre puisque les seules entreprises françaises présentes au palmarès sont L’Oréal (18e au classement) et Alcatel Lucent (43e). Le cabinet Universum commente ce classement en expliquant que les firmes choisies par les étudiants sont toutes de grosses multinationales avec « une solide assise économique et qui offrent des perspectives d’expatriation et de voyages d’affaires ».

Histoire d’image de marque donc. De son côté Google, arrive, avec peu d’efforts à attirer les talents grâce à un capital sympathie auprès des étudiants. La sympathie étant une chose, le droit du travail une autre, reste à confronter ses désirs à la réalité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur