Les européens auraient adopté Mozilla Firefox à 24%

Régulations

En un an, la part de marché du navigateur alternatif s’est fortement accrue,
passant de 19% à 24%

Le Panda rouge prend de l’assurance. Et sa croissance ne semble pas terminée, loin de là. L’alternative à Internet Explorer commence sérieusement à tailler des croupières à Microsoft, notamment en Europe.

Selon Xiti, sa part de marché sur le Vieux continent est passée de 19,4 % en avril 2006 à 24,1 % en mars 2007. Certains pays sont même passés maîtres dans l’utilisation de l’application libre. Ainsi, en Slovénie et en Finlande sa part de marché dépasse les 40%. En France, elle s’établit à 22,3%, soit une progression de 5 points en un an.

Néanmoins, le navigateur perd du terrain dans certains pays comme la Hongrie (-3,9), le Danemark (-1,7), l’Estonie (-1), les Pays-Bas (-0,7) et l’Italie (-0,5). Un repli à mettre au crédit du nouvel Internet Explorer 7 qui s’installe automatiquement sous Windows XP ?

Au niveau mondial, l’Océanie affiche un taux d’utilisation de Firefox de 24,8% sur la semaine du 5 au 11 mars 2007, devant l’Europe. Firefox se renforce sur tous les autres continents (Amérique du Nord (15,1%), Afrique et Amérique du Sud) sauf en Asie où son taux reste stable (11,9%) et est ainsi rejoint par l’Amérique du Sud.

A noter que la Fondation Mozilla propose depuis quelques jours deux mises à jour pour son navigateur. La 2.0.0.3 et la 1.5.0.11 corrigent certains problèmes de sécurité (notamment dans le protocole FTP) et améliorent la compatibilité avec certains sites Web.

Mozilla invite les utilisateurs de la version 1.5.0.x du browser à migrer rapidement vers la 2.0.0.x. En effet, il arrêtera le support de l’ancienne version à la fin du mois d’avril.

Quant à la version 3 de Firefox, elle est attendue au mieux pour le mois de mai.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur