Les fans de ‘World of Warcraft’ sont ciblés par le ‘trojan’ Wowcraft

Sécurité

La communauté des éditeurs et des joueurs vient de repérer un nouveau cheval de Troie développé pour voler les noms d’utilisateurs et mots de passe des joueurs en ligne de World of Warcraft

Ce ‘malware’, qui répond au doux nom de « Wowcraft », va également tenter de désactiver tous les types de logiciels de sécurité en place sur les postes attaqués. Le processus d’infection lui-même serait assez classique: les utilisateurs Windows non protégés surfent sur des sites Web malicieux et se font infecter par des pop-ups piégés. Il semble que le ‘trojan’ se propage également à travers les pièces jointes aux e-mails ou bien couplé à des fichiers en libre téléchargement sur les réseaux ‘peer-to-peer’.

Une fois le ver dans le fruit, il est possible aux créateurs de Wowcraft d’accéder à l’or virtuel et autres butins collectés par ces méthodes illicites et ensuite de les convertir en monnaie réelle sonnante et trébuchante comme le confirme le rapport de Tom’s Hardware. Il reste encore à clarifier la motivation de cette attaque Certes, la communauté des joueurs étant toujours aussi nombreuse, elle ne peut qu’attirer les créateurs de virus et autres malwares en mal de célébrité. Mais l’usurpation d’identité qu’affectionne Wowcraft nous ferait plus penser à un fishing ciblé sur le business que représente World of Warcraft. Le montant mensuel de l’abonnement à ce jeu varie de 12 à 15 euro par mois, payables par carte de crédit, compte paypal et cartes prépayées? De précédents ‘malware’ ciblaient eux-aussi certains jeux vidéo comme le ver W32.HLLW.Gotorm qui avait pour cible des hits comme Starcraft, Diablo 2, Warcraft 3 ou le fameux Counterstrike. Quand on connaît le degré d’addiction de certains jeunes à ‘World of Warcraft’, on imagine l’impact psychologiques que ce genre de ‘trojan’ peut causer sur des joueurs ayant passé des centaines d’heures à construire leur monde virtuel?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur