Les fondeurs taiwanais à la baisse

Cloud

Décidément, les fondeurs avancent en ordre dispersé ! Alors qu’Intel entend maintenir les objectifs du marché à la hausse, les sous-traitants taiwanais TSMC et UMC ont enregistré une baisse des ventes en octobre et en corollaire une hausse de leurs excédants de stocks

TSMC et UMC, les deux premiers fabricants mondiaux et taiwanais de semi-conducteurs en sous-traitance, ont enregistré une baisse de leurs ventes en octobre. Comme nous l’évoquons depuis quelques semaines (

lire nos articles), le ralentissement de la demande a poussé les industriels à écouler leurs stocks et à retarder leurs commandes. Taiwan Semiconductor Manufactiring Co (TSMC) a publié un chiffre d’affaires mensuel de 22,97 milliards de dollars taiwanais (700 millions de dollars US), en progression de 13,1% d’une année sur l’autre, mais en repli de 0,9% par rapport à septembre. United Microelectronic Corp (UMC) a publié un chiffre d’affaires mensuel de 10,06 milliards de dollars taiwanais (300 millions de dollars US), en progression de 31% d’une année sur l’autre, mais en repli sensible de 15,2% par rapport à septembre. La correction des stocks devrait se prolonger jusqu’à la fin de l’année, compte tenu de l’état des stocks des grands clients des fondeurs sous-traitants, comme Texas Instruments, ce qui a incité TSMC et UMC a réviser à la baisse leurs objectifs pour le trimestre en cours. Une tendance qui pourrait se prolonger si le marché ne redémarre pas, mais aussi mécaniquement si les fabricants asiatiques peinent à écouler leurs stocks. Sans oublier que la tension à la baisse sur les prix des composants en surstock, si elle peut profiter temporairement au marché, place généralement les fabricants devant une situation économique trop souvent déficitaire.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur