Les français s’intéressent aux mobiles, à la téléphonie via ADSL…

Régulations

La téléphonie via l’ADSL progresse et l’utilisation des mini-messges fait un
bond. La France s’est mise à l’heure

Selon les chiffres publiés par l’Arcep, l’autorité de régulation des communications électroniques et des postes, près de 4,5 milliards de SMS ont été échangés au 1er trimestre 2007 et le passage de la téléphonie fixe à la ToIP (Telephony over Internet Protocol) s’accélère?

Le revenu des opérateurs de communications électronique s’élève au premier trimestre 2007 à 10,3 milliards d’euros sur le marché du client final et à 2,0 milliards d’euros sur le marché intermédiaire.

Le marché des communications électroniques représente 9,6 milliards d’euros sur le marché du client final au premier trimestre 2007. Il enregistre une progression de 1,8% sur un an.

Le volume de trafic des services de téléphonie (fixe et mobile) est de 52,1 milliards de minutes au premier trimestre 2007, ce qui constitue une croissance de 1,8% sur un an.

Plus de 34 millions d’utilisateurs (65,4 %) sont abonnés à une offre forfaitaire d’un opérateur (y compris les opérateurs mobiles virtuels) et 18 millions optent pour l’usage des cartes prépayées. Soit des progressions respectives de 9,7 % et 2,6 %.

Le nombre d’abonnements au service téléphonique fixe atteint 38,7 millions à la fin du premier trimestre 2007, soit une progression de 4,0% sur un an.

Les abonnements aux services de téléphonie sur large bande (IP DSL et IP sur câble) avec 7,8 millions, représentent désormais 20% des abonnements téléphoniques contre 11% un an auparavant. Au premier trimestre 2007, 750 000 numéros fixes ont été “portés” d’un opérateur vers un autre.

Les services multimédia poursuivent leur progression. Près de 15 millions (14,55 précisément) des clients des opérateurs y ont eu recours durant les trois premiers mois de l’année.

Le revenu des services mobiles augmente de 5,2% sur un an, pour atteindre 4,3 milliards d’euros au premier trimestre 2007. Le tassement de croissance observé au cours de l’année 2006 se confirme.

La plus forte croissance du parc d’abonnés, au regard de celle du revenu total, se traduit par un repli de la facture mensuelle moyenne par client mobile (hors services à valeur ajoutée et services de renseignements) : à 27,6 euros au premier trimestre 2007, elle diminue de 1,9% sur un an.

S’envoyer un petit mot doux, une information concise allant à l’essentiel, participer à un jeu de “Real Tv”, télécharger une sonnerie, tout ses comportements sont désormais bien installés dans les m?urs françaises… Ces derniers sont devenus de véritables frénétiques de la téléphonie mobile et en particulier de la saisi de texte sur mobiles et la dernière étude en date de l’Arcep montre que pas moins de 52 millions d’utilisateurs de téléphones mobiles ont consommé 24,6 milliards de minutes de communication en textos!


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur