Les Français vont-ils craquer pour la carte cadeau ?

Cloud

Adoptée l’an dernier par le Crédit Lyonnais, la ‘carte cadeau’ séduit de nouvelles banques. Et Axalto fignole le concept

Axalto fignole le concept de la ‘carte cadeau’. Il s’agit d’une carte bancaire prépayée, valable un an, qui permet d’effectuer des achats dans les magasins. ”

Cette année, plusieurs nouveautés sont prévues“, explique Thierry Koeberlé, directeur Marketing Services et Solutions de Personnalisation chez Axalto. Il sera possible d’effectuer des achats à l’étranger, et, peut-être, de faire des retraits dans des distributeurs automatiques de billets. Résultat : après le Crédit Lyonnais, qui avait proposé des cartes cadeaux à Noël dernier, d’autres établissements suivent : la Banque Populaire, la Banque Postale, BNP Paribas et le CIC. Certains proposeront même à leur client de commander cette carte par Internet. Carte perso C’est depuis l’an dernier que le fournisseur de cartes à puce a été choisi par Carte Bleue pour fournir des cartes bancaires EMV (Europay MasterCard Visa). Celles-ci sont produites par le centre Axalto de Tours. Les informations nécessaires à l’établissement de la carte sont envoyées par un serveur de Carte Bleue : le montant du crédit, par exemple, mais également le visuel, que le client peut choisir dans un catalogue proposé par la banque. “Il s’agit d’une solution très intéressante pour les banques“, explique Thierry Koeberlé. “En plus de fournir une avance en trésorerie, la carte cadeau permet aux établissements de s’approcher d’une clientèle en devenir, qui ne possède pas encore de compte, ou de carte.” Bilan du Cadeau Lyonnais Le Crédit Lyonnais, qui a tenté l’expérience à Noël dernier, annonce avoir commercialisé plusieurs milliers de cartes en quelques semaines. Le montant préchargé sur les cartes s’élevait en moyenne à 120 euros, précise un porte-parole de l’établissement. Pour un coût de base de six euros, qui recouvre la fabrication de la carte au nom du bénéficiaire, son insertion dans une pochette cadeau, ainsi que l’expédition par la poste. Si Noël représentait un moment particulièrement favorable, “le mois de juin est particulièrement propice pour offrir une carte cadeau : diplômes, anniversaires, communions …“, escompte l’établissement. La ‘carte cadeau’ reste donc en vente. Au delà de l’image innovante qu’elle nourrit, elle représente en effet “une première étape dans la famille des cartes bancaires pré-payées, qui marchent très bien dans certains pays à l’étranger“, explique la banque.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur