Les géants Internet prennent position en Chine

Régulations

Les géants américains de l’Internet ont investi plus d’un milliard de dollars en acquisitions sur le marché chinois

En moins de deux ans, la Chine est devenue le second marché Internet mondial avec 87 millions d’utilisateurs à la mi 2004, uniquement devancée par les Etats-Unis, mais plus pour très longtemps !

Cette année, selon le très officiel Ministère chinois de l’industrie de l’information, le nombre d’internautes chinois devrait progresser de 37%, et dépasser les 111 millions d’utilisateurs, soit prés de la moitié du nombre des internautes américains. Quant au haut débit, il progresse encore plus rapidement, et devrait atteindre les 25 millions d’abonnés, en augmentation de 79%. On comprend mieux dans ces conditions l’intérêt que portent les majors du Web pour le marché chinois, comme Google, Yahoo! ou eBay. Malgré l’attitude du gouvernement chinois qui entend contrôler le média ! Qui ne pourra cependant longtemps interdire l’ouverture au Web. En juin, Google a investi 100 millions de dollars dans Baidu.com, l’un des principaux moteurs de recherche chinois. Précédemment, Yahoo! a racheté le site de recherche 3721 Network Software pour 120 millions de dollars et eBay a racheté son homologue EachNet pour 180 millions de dollars. Mais le mouvement touche aussi des acteurs spécialisés, comme InterActiveCorp, le géant du voyage en ligne avec Expedia.com et Ticketmaster, qui a racheté eLong, seconde agence de voyage en ligne chinoise, pour 60 millions de dollars. Sans oublier les acteurs locaux qui ne cessent de se consolider en rachetant à tout va, comme Sina.com, Sohu.com et Tom Online, qui a eux trois ont investi en 2003 plus de 300 millions de dollars en acquisitions. Par contre, les acteurs européens brillent par leur absence, ou tout du moins leur silence, sur ce marché qui s’annonce le plus important de la planète pour les années à venir.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur