Les grandes lignes stratégiques de la gamme graphique FirePro d’AMD

Poste de travail
AMD FirePro V4900

L’actualité de la famille FirePro d’AMD est riche : pari sur les standards ouverts, plus d’ouverture vers le monde des logiciels libres, soutien plus important aux ISV et nouveau circuit de distribution.

De passage à Paris, Ed Caracappa (Director of Global Sales & Business Development, Professional Graphics) et Glen Matthews (Senior Manager, Product Management, Workstation Graphics) sont venus nous parler du marché des cartes graphiques professionnelles d’AMD, la gamme FirePro.

Ouverture et support

La firme a beaucoup progressé ces dernières années, et ce en s’appuyant sur deux axes : ouverture et support. Le premier élément se traduit par une large participation dans le développement de pilotes open source pour le noyau Linux, mais aussi par l’utilisation de standards ouverts, comme l’OpenCL, par exemple.

Cette ouverture passe également par la fourniture de librairies open source à la communauté. Chez AMD, c’est le cas pour ses librairies BLAS (Basic Linear Algebra Subprograms), FFT (Fast Fourier Transform) et MAGMA (Matrix Algebra for GPU and Multicore Architectures), toutes optimisées pour l’OpenCL (plus de détails ici).

Le support aux éditeurs est un autre axe fort de l’équipe FirePro. Aujourd’hui, l’offre d’AMD est optimisée pour des produits comme Adobe Premiere Pro, Autodesk Maya, Dassault Systèmes Solidworks, Maxon Cinema 4D, PTC Creo, Siemens NX…

La firme reconnait souhaiter s’investir plus dans le logiciel. Voilà qui est nouveau pour ceux connaissant AMD depuis longtemps. « Franchement, nous avons beaucoup évolué dans le secteur de la qualité logicielle. Il est plus facile de travailler avec nous aujourd’hui, » concède Ed Caracappa.

OEM chez AMD, Sapphire pour le reste

Pour assurer le succès de sa gamme FirePro, AMD a une double stratégie. La société souhaite tout d’abord renforcer son activité OEM, avec des produits parfaitement intégrés aux stations de travail. Le futur Mac Pro d’Apple, qui sera équipé de deux GPU FirePro, est un parfait exemple.

« La plupart des utilisateurs n’achètent pas des cartes graphiques, mais des systèmes avec des logiciels validés », remarque Glen Matthews.

Quant aux cartes graphiques vendues à l’unité, cette activité passera dorénavant par un seul et unique distributeur de stature mondiale ; Sapphire. Une annonce d’importance pour cette famille de produits (et qui sera effective à compter du premier octobre).

Un représentant de Sapphire présent lors de notre rencontre avec AMD nous a confié que de nombreuses offres seront proposées par sa société. À noter, l’accord signé entre les deux entreprises n’est pas limité au monde desktop. L’apparition de cartes FirePro mobiles au format MXM signées Sapphire est donc une possibilité pour le futur.

Demain la virtualisation

Aujourd’hui, certaines versions des cartes graphiques FirePro sont spécifiquement optimisées pour les datacenters, avec une puissance adaptée et un refroidissement passif.

Avec une certification Citrix XenServer 6.1 et VMware vSphere 5.5, la virtualisation du GPU semble à portée de main. Actuellement, les offres d’AMD peuvent être utilisées en mode cloud selon un schéma classique ; une carte graphique par utilisateur.

Demain, la situation devrait changer, avec la possibilité d’attribuer « n » cartes graphiques à un utilisateur, puis – et c’est nouveau dans le monde des GPU – de partager la puissance d’un GPU entre « n » utilisateurs. Une évolution très attendue.


Voir aussi
Dossier AMD : le renouveau ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur