Les grands du PC ré-imposent leur marque

Régulations

Best Buy, la chaîne américaine de distribution micro, met fin à sa gamme d’ordinateurs portables à son nom, sous la pression des grandes marques, HP en tête

Depuis quelques mois, les distributeurs informatiques américains, chaînes plus proches de la grande distribution spécialisée que de la boutique micro, se sont lancées dans la vente d’ordinateurs portables sous leur marque, ou envisagent de le faire. Il en est ainsi que Best Buy, CompUSA, Office Depot, et même des Wal-Mart Store.

Best Buy fait office de chef de file du mouvement. Son Matrix 200A5, fabriqué par Quanta Computer depuis 2002, a bénéficié du coup de crayon de Porsche Design, et dispose d’un écran 15,2 pouces. Et la chaîne en vend 7.000 à 8.000 par mois, un résultat impressionnant ! Une démarche qui n’est pas du goût des grandes marques Ce sont surtout les grandes marques informatiques, Hewlett-Packard en tête, qui ont été impressionnés par ces chiffres de ventes. D’autant que ces ventes se font au détriment de leurs propres produits. Et HP aurait fait pression sur Best Buy, une pression suffisante pour que le distributeur mettre fin à sa collaboration avec taïwanais Quanta Computer, malgré le succès de son ordinateur portable. Une démarche qui risque de freiner les ambitions de ses concurrents, mais surtout qui démontre la puissance des marques sur ce marché, un phénomène que la concentration en cours va accentuer, au risque de confiner la concurrence et de limiter son effet sur les prix.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur