Les ‘hameçonneurs’ ciblent les banques américaines

Sécurité

En juillet, les banques américaines ont été la cible privilégiée des attaques
par hameçonnage ou ‘phishing’, même si leur part relative baisse
légèrement à 63 % précise RSA

Si les banques américaines tiennent la ‘pole position’, les établissements britanniques ne sont pas loin derrière, à la deuxième place pour le sixième mois consécutif avec 12% des entités victimes de phishing.

Le rapport de juillet 2007 de RSA, éditeur expert en sécurité réseau, note également que la région «Australie/Nouvelle-Zélande» et la Colombie rejoignent le classement à la place des Pays-Bas et du Pérou.

Enfin, si la France passe en fin de classement (de la 8ème à la 10ème position pour le mois de juillet 2007), il y a toujours 1% des banques touchées par des attaques de ‘phishing’ sur notre territoire (chiffre inchangé depuis juin 2007).

Le nombre d’établissements attaqués a encore progressé en juillet qui est le troisième mois le plus élevé de l’année. Le “Centre de contrôle antifraude” de RSA a identifié des attaques contre 15 entités qui n’avaient jamais été ciblées auparavant.

Le pourcentage de banques nationales américaines attaquées est bien plus important en juillet qu’en juin. Ce paramètre a été relativement instable en 2007; on estime que les banques nationales américaines représentent aujourd’hui 28% du total des institutions financières ciblées.

Le segment des banques régionales ne représente plus que 33% des établissements attaqués contre 42% en juin. Le secteur coopératif (FCU) reste stable à 39%.

Le pourcentage d’attaques hébergées aux États-Unis a encore augmenté en juillet (66 % des attaques émanant des dix premiers pays d’hébergement). Hong Kong occupe la deuxième position pour le deuxième mois consécutif (ainsi qu’en avril).

La France, l’Allemagne, le Canada, le Royaume-Uni et la Corée du Sud représentent une part relative identique au mois précédent. L’entrée la plus intéressante du mois est “Sao Tome Principe”, petite île d’Afrique occidentale ayant hébergé plusieurs attaques de “Rock Phish” au mois de juillet, ce qui lui vaut son entrée au classement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur