Les intégrateurs verseront-ils des royalties à IBM ?

Régulations

Après les accords passés avec les grands fabricants d’ordinateurs, IBM va-t-il s’attaquer aux intégrateurs afin de licencier ses technologies présentes sur les compatibles PC qui font l’objet de brevets ?

Plusieurs membres de la ‘

Personal Computer Association‘ (PCA) britannique ont reçu récemment un courrier émanant de la direction européenne d’IBM, portant proposition pour négocier des droits de licences sur des technologies propriétaires d’IBM présentes sur les clones PC. Le courrier d’IBM rappelle que les clones PC “intègrent des inventions couvertes par un ou plusieurs brevets d’IBM“, et propose aux intégrateurs visés de se rencontrer, afin de discuter des licences technologiques. Reverser jusqu’à 5% des ventes à IBM ? Les contrats d’IBM intègrent une clause de confidentialité qui ne permet pas de connaître précisément le contenu des contrats engagés. Mais le montant des royalties reversées à IBM par les intégrateurs pourrait atteindre 5%. On imagine les effets ravageurs qu’elles pourraient entraîner si le contrat a un effet rétroactif ! Selon la PCA, toutes les sociétés qui se sont fait connaître comme assembleur de PC par la publicité devraient recevoir ce même courrier.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur