Les internautes français sont favorables à la ‘Net-démocratie’

Régulations

Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy devancent largement leurs rivaux dans leur communication sur le Web. Ils ont bien compris quel levier de propagande cela représente…

Une étude d’OpinionWay auprès des internautes français évoque leur perception de “l’e-démocratie” et de “l’e-administration”. Réalisée du 19 au 26 juillet 2006 auprès d’un échantillon de 1001 internautes, cette enquête fait la part belle à la libre expression via le Net.

83% des internautes se déclarent favorables et 46% très favorables au vote des Français vivant à l’étranger via le Net pour l’élection présidentielle de 2007. Selon 67% des internautes interrogés, le vote en ligne serait la bonne solution pour faire remonter le taux de participation aux élections. C’est encore plus évident pour les votants occasionnels (81% d’entre eux) et les abstentionnistes (76% d’entre eux). La majorité des internautes souhaiterait également être consultée par l’intermédiaire d’Internet à l’occasion de débats nationaux, notamment sur des sujets comme l’avenir du système de santé (76 %), les retraites (74 %) ou l’école (72 %). Internet s’affirme également comme canal d’information majeur lors des campagnes électorales, même si la télé est loin de devant: premier canal pour 48% des internautes contre 16% pour Internet, ce qui est presque autant que ceux qui utilisent en priorité la presse écrite (17 %) et deux fois plus que la radio (8 %).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur