Les internautes préconisent une Europe plus proche d’eux

Régulations

Pour 25% des internautes en France, l’Union Européenne pourrait devenir, d’ici 20 ans, “un Etat fédéral, comme les Etats-Unis” !

À la lecture de ce premier bilan, un thème de l’étude saute aux yeux: les internautes prônent les valeurs de démocratie et de solidarité au sein de l’Union – principes souvent oubliés par les dirigeants politiques.

Le site wwww.touteleurope.fr a été lancé en mai par le gouvernement français. Il propose aux internautes de prendre la parole en ligne dans “Vous et l’Europe”. Les résultats d’une première étude montrent une mobilisation intéressante.

Plus de 1.500 internautes ont exprimé leur point de vue sur l’Union Européenne et 50.000 réponses ont été apportées au questionnaire en ligne, sans oublier un peu plus de 15.000 contributions libres.

Les participants se sentent à la fois français et européens (57%) : ils reconnaissent une identité à l’Europe, qui s’appuie sur des valeurs de liberté (54%) et de démocratie et de droits de l’homme (41%).

Parmi les missions de l’Union, ils s’accordent à désigner, en premier lieu:

– la recherche d’un modèle social original: 44%

– la lutte contre le chômage, la pauvreté et l’exclusion : 37%

– le maintien de la paix sur le continent: 33%.

Le destin de la France leur paraît indéfectiblement lié à celui de l’Union (41%), historiquement, d’abord, mais aussi parce que l’Europe représente, pour beaucoup, une source de prospérité et de croissance (39%). Ils sont toutefois nombreux à estimer que l’introduction de l’euro a provoqué une hausse du coût de la vie (60%) et que l’Europe représente un risque pour leurs acquis sociaux (23%).

Pour une part importante des participants, l’Europe de demain sera une puissance bienfaitrice qui agira dans des domaines proches des préoccupations des citoyens : le social et l’emploi (45%) et l’environnement et la santé (40%).

Sur les futurs élargissements, les internautes expriment une position plus nuancée que dans la plupart des sondages, qui sont dans l’ensemble défavorables à l’entrée de nouveaux Etats dans l’Union, même s’ils sont nombreux à estimer qu’il aurait fallu consolider l’Europe avant de l’élargir (40%).

Les internautes apparaissent plutôt favorables à l’élargissement de l’Union européenne aux pays d’Europe centrale et de l’Est (Roumanie et Bulgarie, qui doivent adhérer dès 2007 ou 2008, en tête : 51%) ? mais toujours sous réserve que soit révisé au préalable le fonctionnement des institutions (53%) et que les pays candidats respectent les droits et les libertés (46%), qui sont au c?ur des valeurs de l’Union.

Un nouveau questionnaire sur l’emploi

A noter que le portail lance ce mardi 12 septembre un nouveau questionnaire ayant pour théme la stratégie européenne pour la croissance et pour l’emploi.

Adoptée en 2000, puis révisée en 2005, la stratégie dite “de Lisbonne” vise à dynamiser la croissance et l’emploi en Europe.

A l’occasion de la remise par la France de son rapport annuel à la Commission européenne, touteleurope.fr propose donc aux internautes de s’informer et réagir, pendant un mois, aux objectifs et aux méthodes adoptés par les 25 sur la stratégie de Lisbonne.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur