Les leaders du jeu-vidéo sont dans la tourmente

Cloud

Atari et Electronic Arts anticipent des résultats nettement inférieurs aux prévisions

Le marché mondial du jeu-vidéo génère 30 milliards de dollars par an. Pourtant, les grands éditeurs sont aujourd’hui en difficultés. Il suffit pour cela qu’un jeu très attendu soit repoussé ou qu’un produit ne rencontre pas le succès escompté. Vu les investissements colossaux nécessaires pour produire un jeu, les éditeurs n’ont pas droit à l’erreur.

Le leader mondial, l’américain Electronic Arts a ainsi annoncé que son bénéfice trimestriel en cours ne correspondrait qu’aux estimations de Wall Street les plus basses. Explications: de grosses sorties vont être repoussées notamment The Sims 2.0 et Medal of Honor Pacific Assault. Electronic Arts a également fait savoir que ses marges souffriraient d’une baisse des prix des jeux et d’un accroissement de ses investissements en vue de la prochaine génération de consoles prévue pour 2006. Mêmes causes et mêmes effets pour Atari (ex-Infogrames). Le retard dans la sortie du très attendu Driver3 va pénaliser le groupe: il pré-annonce que ses résultats sur le trimestre clos fin décembre seront inférieurs aux prévisions. Atari prévoit à présent un chiffre d’affaires de l’ordre de 190 millions de dollars. Il anticipait auparavant un C.A. de 215 à 235 millions de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur