Les licences 3G marocaines attribuées

Régulations

Maroc Télécom, filiale de Vivendi, en remporte une

Les Marocains vont bientôt pouvoir goûter aux joies de la téléphonie mobile de troisième génération. Le régulateur du pays, l’ANRT, vient en effet d’attribuer trois licences 3G.

Maroc Telecom, dont Vivendi est l’actionnaire de référence, obtient une licence, ainsi que Maroc Connect et Médi Telecom (joint-venture entre Telefonica et Portugal Telecom). Les trois élus “s’engagent à consentir des investissements importants et à offrir des services innovants à même de répondre aux attentes du marché et de contribuer, de manière significative, à l’amélioration des services de télécommunications au Maroc”, selon la commission d’évaluation. Le prix des licences est loin de ce que l’on a connu en France, elles ont en effet été proposées à 33 millions d’euros, auxquels s’ajoutera une contribution au réaménagement du spectre des fréquences pour une enveloppe globale de 16,5 millions d’euros. Environ 40% des 30 millions d’habitants du royaume alaouite possèdent un téléphone mobile. La finalisation du processus d’octroi des licences 3G au Maroc constitue la dernière étape de la libéralisation du secteur des télécommunications au Maroc.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur