Les mainframes tiraillés entre budget et nouveaux usages

CloudMobilité

La croissance de la capacité des mainframes devrait rester faible. Le cloud et les terminaux mobiles pourraient toutefois tirer ce marché vers le haut.

BMC Software dévoile aujourd’hui les résultats de son enquête portant sur les mainframes. Elle a été menée auprès de plus de 1300 entreprises de par le monde, dont la moitié dégage un chiffre d’affaires annuel supérieur au milliard de dollars. Cette étude permet de faire le point sur l’évolution du marché des mainframes et ses perspectives de croissance pour l’avenir.

Un quasi statu quo en terme de croissance de la capacité
93 % des personnes interrogées pensent que la capacité de leurs mainframes devrait rester stable ou croître. Une prévision très prudente. En effet, lorsqu’il est question de croissance de la capacité globale au sens strict, ce pourcentage tombe à 62 %.

Le principal frein à la montée des mainframes reste sans conteste la problématique du coût de l’infrastructure informatique, évoquée par 60 % des sondés. À l’opposé, 47 % des sociétés estiment que les nouvelles charges de travail contribuent à tirer la capacité vers le haut.

Cloud et mobilité, les futures locomotives des mainframes ?
Les personnes interrogées sont 60 % à penser que le cloud privé est un élément important pour le futur des mainframes. 31 % déclarent également que la prise en charge des terminaux mobiles pour l’accès aux mainframes présente un intérêt réel.

Le futur des infrastructures de type mainframe ne semble donc finalement pas tellement différent de celui des datacenters adoptant des serveurs classiques.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur