Les meilleurs hackers sont britanniques

Sécurité

L’institut SANS, spécialisé dans la sécurité informatique, lance ce que l’on pourrait appeler une « Hacker academy ». Le but est d’accorder des bourses et des formations aux meilleurs, aux plus malins d’entre les pirates informatiques.

Un peu à l’image des grands rendez-vous de la sécurité et du « crackage » en tous genres, tels que le CanSec ou le BlackHat, l’institut SANS vient d’annoncer qu’il organisera à partir du 31 octobre une réunion ouverte à tous les hackers.

A en croire LeMonde.fr, parmi les épreuves proposées lors de ce grand raout, les activités « traditionnelles » comme la récupération de mots de passe, la prise de contrôle d’un site Web ou encore endiguer une attaque par déni de service. Les meilleurs recevront alors des bourses, des formations ou bien encore des stages dans certaines des sociétés représentées au salon.

Un peu à l’image du CyberChallenge mis en place aux Etats-unis et soutenu par le ministère de la Défense le concours US sont ouverts à pas moins de 10.000 participants chaque année en vue de recruter les futurs experts de la sécurité informatique. L’armée américaine ayant besoin de séduire de nouveaux « cyber -guerriers » dans la lutte sur les réseaux et l’Intelligence et le renseignement sur Internet. Les britanniques suivent ainsi le même chemin avec leur Cyber Security Strategy lancée cet été.

De même, le commerce électronique n’est pas en reste puisque, outre les forces armées, le gouvernement de Gordon Brown a souhaité mettre l’accent sur le commerce électronique et les transactions en ligne. Certains se verront donc proposer des postes dans de grandes entreprises pour sécuriser les données de paiement en ligne.

Côté français, c’est l’Anssi (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) qui est détentrice du pouvoir de mener la cyber guerre et de déployer des moyens offensifs. Bien que concentrés sur la protection et la défense des systèmes informatiques de l’Etat, la possibilité d’être pro-actif voire offensif n’a jamais été démentie.

Toujours est-il que le concours sera organisé à partir du 31 octobre à Dubai et chacun devra venir avec son propre PC équipé en Vista, XP pro ou encore Windows Server, l’utilisation de Vmware est autorisée. De quoi faire…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur