Les mobiles de Nokia bientôt sous pavillon Microsoft

MobilitéPoste de travail

Microsoft obtient enfin le feu vert des autorités chinoises pour l’acquisition des terminaux mobiles de Nokia. L’intégration peut commencer.

Par l’intermédiaire du ministère du Commerce, les autorités chinoises de la concurrence viennent enfin de valider l’acquisition de l’activité mobile de Nokia par Microsoft. Une validation qui succède à celles des Etats-Unis, de l’Europe et des actionnaires, et qui va enfin permettre aux deux entreprises de finaliser la transaction.

Annoncée en septembre 2013, l’acquisition d’un montant de 5,44 milliards d’euros (7,2 milliards de dollars) aurait dû être effective avant fin mars. Mais la lenteur des régulateurs asiatiques avaient poussé Microsoft et Nokia à décaler d’un mois la finalisation de la transaction.

Plus rien ne s’oppose à l’acquisition

Dans un communiqué émis conjointement par Nokia et Microsoft, les deux groupes précisent que rien ne devrait plus s’opposer au rachat effectif de l’activité terminaux mobiles du groupe finlandais par la firme de Redmond, indique ITespresso.fr.

La vente devrait être effective ce mois-ci. « Nokia et Microsoft ont désormais reçu l’approbation du peuple de la République de Chine, de la Commission Européenne, du Département de la Justice des Etats-Unis, et de nombreuses autres juridictions. Nokia et Microsoft continuent d’envisager la fin de la transaction durant le mois d’avril 2014. »

Commencer l’intégration

Microsoft va donc pouvoir commencer l’intégration effective de la conception et production de terminaux mobiles dans sa stratégie axée sur le développement de la mobilité en entreprise (comme l’illustre notamment la récente présentation d’Office 365 pour iPad). Un rôle qui sera dévolu à l’ancien dirigeant de Nokia Stephen Elop dont le retour chez Microsoft (où il avait dirigé la division Entreprise jusqu’en septembre 2010) a été officielement annoncé début avril à l’occasion de la conférence développeurs Build de San Francisco.


Lire également
Bill Gates et Satya Nadella étaient contre le rachat de Nokia par Microsoft
Accord Microsoft – Nokia : la lettre officielle de Steve Ballmer… en français


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur