Les moteurs de recherche américains à l’affût de l’internet mobile

Régulations

Google et Yahoo placent stratégiquement leurs pions

Le marché chinois fait saliver les géants américains que sont Google et Yahoo. Avec un parc de plus de 500 millions mobinautes, la Chine offre des potentialités énormes en terme de développement de l’Internet mobile.

Interrogé par Reuters, Lee Kai-Fu, le président de Google en Chine confirme. “La Chine a un énorme potentiel en terme d’Internet mobile,de très nombreux utilisateurs de téléphones mobiles vont devenir des internautes au cours des prochaines années à mesure que la 3G et d’autres technologies se développeront”.

Selon lui, Google devra repenser intégralement le type de produits qu’il proposera aux internautes chinois pour une raison. Une partie des internautes chinois ne dispose pas d’ordinateurs. Leur mobile constituera leur principal point d’accès à la Toile au fur et à mesure du développement de la 3G sur le territoire.

Les oeillades répétées de Google vers le marché chinois ne doivent pas faire oublier que le géant fait tout pour s’introduire dans le secteur des mobiles.

Pour mémoire, Mountain View a réalisé plusieurs acquisitions en ce sens. L’achat du réseau social pour mobile Zingku, sa toute récente volonté de créer un navigateur pour mobiles et ses prises de participation dans des entreprises chinoises telles que Xunlei Network Technology (spécialiste du partage de fichier et du téléchargement sur internet) démontre la volonté de la firme.

Comparativement, Yahoo est meilleur que son Google dans ce secteur. Mieux : il est en avance. Présent nativement sur les terminaux HTC, Nokia, Motorola, Samsung, RIM (Blackberry) et LG, le moteur de recherche est incontestablement en position de force. Pour le moment.

Nokia envisage aussi de proposer son propre portail baptisé ‘Ovi’. Les utilisateurs pourront télécharger des contenus par le biais du portail du fabricant finlandais.

Avec un marché local estimé à 812 millions d’euros, nul doute que moteurs de recherche et fabricants de mobile louchent vers l’Empire du Milieu.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur