Les netbooks semblent décevoir leurs utilisateurs

Cloud

Une étude souligne un taux de satisfaction très inférieur à la moyenne

Phénomène de l’année 2008, les netbooks ont sans aucun doute permis au marché mondial du PC de sauver les meubles l’année dernière au point que les ventes de portables ont pour la première fois dépassé celles des PC de bureau sur un trimestre.

Les chiffres sont en effet sans appel. Selon une étude d’ABI research, il se vendra cette année plus de 35 millions de ces PC low-cost dans le monde. Et le succès devrait perdurer puisque la même étude table sur 139 millions d’unités écoulées en 2013, notamment grâce à la multiplication de l’offre.

En France, marché pionnier du netbook, plus de 360.000 machines ont été vendues en 2008 dont une très grande majorité à travers les offres des opérateurs mobiles, selon Gfk.

Pour autant, ces machines ne semblent pas apporter toute satisfaction auprès de leurs utilisateurs. Les taux de retour seraient bien plus nombreux que pour des machines classiques.

Pire, le taux de satisfaction serait 40% plus bas que pour les laptops classiques, selon une analyse du cabinet Biz360 qui a observé pendant six mois, les retours utilisateurs de commerçants en ligne américains, les forums en ligne, les commentaires, les blogs, les forums…

La pérénnité du succès des netbooks passera donc par une amélioration qualitative de ces machines. Les fabricants l’ont bien compris : les netbooks actuels sont déjà très éloignés des premiers modèles mis sur le marché.

A lire : Récap 2008, Asus lance la mode des netbooks


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur