Les numéros en 118XYZ s’imposent doucement

Régulations

Dans le cadre du basculement des anciens numéros de services de renseignements vers les nouveaux, le régulateur vient de publier les premiers résultats des 118XYZ

Et le bilan est plutôt mitigé, puisqu’en novembre-décembre 2005, les numéros 118XYZ n’ont reçu que

9% des appels vers l’ensemble des services de renseignements. Comparativement, sur les deux mois, les anciens numéros (12, 222, 3200, 3211, 3912, 612 et 712) en ont reçu 90,98%. Ce faible pourcentage peut d’abord décevoir. Pour autant, il démontre que les campagnes de communication ont tout de même porté leurs fruits: 9% de parts de marché en quelques mois, ce n’est pas si mal sur un marché archidominé par le 12. Il s’explique aussi par le fait que l’introduction des nouveaux numéros 118XYZ est accompagnée d’une phase transitoire de cinq mois, entre le 2 novembre 2005 et le 3 avril 2006, période durant laquelle les anciens numéros de services de renseignements continuent de fonctionner. Mais à partir du 3 avril 2006, les choses vont changer, puisque les anciens numéros cesseront de fournir des renseignements téléphoniques. L’Autorité a collecté les chiffres concernant les volumes d’appels vers les anciens et les nouveaux services de renseignements : environ 37,5 millions d’appels ont été passés vers tous les services de renseignements sur cette période de deux mois.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur