Les offres se bousculent pour les Pages Jaunes

Cloud

Outre les rumeurs autour de Vivendi, de nombreux fonds sont prêts à déposer une offre

C’est ce lundi que devront être déposées les premières offres pour la reprise de Pages Jaunes, l’activité annuaires de France Télécom. Elles devront comprendre un prix, un plan industriel et un financement.

La filiale de France Télécom suscite de l’intérêt, rappelons qu’elle a enregistré en 2005 une augmentation de 22% de son bénéfice net à 261,7 millions d’euros. Le 15 juin, la presse évoquait l’intérêt pressant de Vivendi, mais le géant de la communication a refusé de confirmer ou d’infirmer l’information. Selon les Echos, la plus grande partie des propositions émanera de fonds anglo-saxons comme KKR, Eurazeo, BC Partners, et les incontournables Cinven-Apax. CVC, Permira, TPG et Macquarie hésiteraient encore. Blackstone et Carlyle ne seraient pas intéressés. Rappelons que France Télécom q officiellement annoncé son intention de se séparer de sa participation de 54% dans Pages Jaunes. Cette filiale ne correspond plus au nouveau positionnement de France Télécom, explique le groupe. L’opération pourrait rapporter 3 milliards d’euros à France Télécom. Elle permettrait également à Pages Jaunes d’être plus libre de ses mouvements, notamment dans le cadre d’acquisitions afin de contrer les acteurs du Net ou du mobile. Sud PTT a dénoncé ce projet de cession affirmant que les “3.600 salariés” du groupe avaient “tout à craindre” de cette opération.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur