Les outils d’administration PlateSpin de Novell se rapprochent de Linux

Réseaux

Novell renouvelle ses produits PlateSpin, qui supporteront maintenant un ensemble plus large de workloads, en particulier dans le domaine des serveurs Linux.

Novell vient de mettre à jour sa famille de produits PlateSpin. Au menu de ces nouvelles versions, une gestion améliorée de Linux, qui s’ajoute à celle des environnements Windows. Une stratégie logique pour la compagnie, qui développe sa propre distribution Linux, SUSE.

« C’est une étape critique vers l’objectif final qui est d’être à même d’assurer la migration et la protection au niveau des charges de travail serveur », a déclaré Jim Ebzery, vice-président senior et directeur général des plates-formes de sécurité, de gestion et d’exploitation chez Novell. « Avec ces mises à niveau majeures dans la gamme PlateSpin Workload Management, Novell décloisonne les silos des plates-formes et permet aux clients de mettre en œuvre des solutions intelligentes pour satisfaire leurs besoins de migration ou de reprise après sinistre, et ce, quel que soit la plate-forme ou le système d’exploitation choisi. »

Le logiciel PlateSpin Migrate 9 est une solution permettant d’assurer la migration des serveurs physiques, virtuels ou archivés. Elle propose maintenant le support du transfert à chaud des serveurs Linux. L’appliance matérielle PlateSpin Forge 3 assure la reprise après sinistre des charges de travail. Cette nouvelle version propose de meilleures performances et une nouvelle technologie de réplication intelligente. Enfin, PlateSpin Protect 10, un outil permettant de récupérer des charges de travail serveur, offre une interface plus simple d’utilisation et de nouveaux outils de reporting.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur