Les Pays-Bas de désengagent encore un peu plus de KPN

Cloud

La part de l’Etat dans l’opérateur historique ne sera plus que de 8%. L’opérateur devient une cible idéale

Le ministère néerlandais des Finances a annoncé ce mercredi la vente par l’Etat d’actions KPN représentant environ 8% du capital de l’opérateur de télécommunications, une opération qui ramènera la part du public dans le groupe à 8%.

Le gouvernement a cédé 105 millions d’actions ordinaires à ABN Amro Rothschild et 60 millions à KPN lui-même. L’opération lui rapportera environ 1,4 milliard d’euros, et il a confirmé son intention de renoncer à l’action spécifique (“golden share”) lui donnant un droit de veto contre d’éventuelles tentatives de rachat de l’opérateur. Avec ce désengagement supplémentaire et l’abandon de la “golden share”, l’opérateur historique néerlandais apparaît de plus en plus comme une cible idéale pour une OPA de la part d’un autre opérateur européen. D’ailleurs, en octobre dernier, la presse évoquait un possible rachat par l’espagnol Telefonica pour 20 milliards d’euros. Ce n’est pas la première fois que Telefonica approche KPN. Il y a cinq ans, de premières négociations en vue d’un rapprochement avaient été rompues. Neuf des 20 administrateurs du groupe espagnol avaient voté contre le projet, le gouvernement espagnol s’étant dit préoccupé par le fait que l’Etat néerlandais conserve une participation dans KPN. Ce qui est de moins en moins le cas. KPN compte 24 millions de clients en Europe. Il s’est emparé en juin dernier de l’opérateur low-cost Telfort et de ses 2,4 millions d’abonnés mobiles pour 1,3 milliard de dollars. Mais comme ses concurrents opérateurs historiques, KPN connaît des difficultés, notamment dans le fixe. Le groupe a annoncé en mars dernier sa volonté de réduire d’ici à 2010 le nombre de ses employés, à hauteur de 1.500 à 1.750 par an, soit un total de 7.500 à 8.750 réductions de postes. L’opération devrait lui permettre de générer environ 850 millions d’euros d’économies. Entre 2001 et 2005, 21.000 postes auront été supprimés. Globalement, les effectifs de KPN sont passés de 46.214 personnes en 2001 à 28.056 en 2004. Ils seront de 20.000 en 2009.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur