Les PC NEC brûlent? au Japon

Régulations

NEC rapporte que deux cas d’ordinateurs PC – un modèle livré exclusivement au
Japon – dont l’alimentation interne s’est enflammée

Après les ordinateurs portables, la vague des alimentations électriques présentant le risque de s’enflammer submerge désormais les ordinateurs de bureau (desktop)? Dans des proportions qui restent cependant des plus limitées !

Le conglomérat électronique japonais NEC vient de révéler deux cas de PC Valuestardont une bobine à l’intérieur de l’alimentation (interne et fixe sur les PC) a produit des étincelles et de la fumée, signe avant coureur d’un début d’incendie, sans pour autant blesser leurs utilisateurs.

Les modèles Valuestarà risque ont été fabriqués au Japon entre novembre 2003 et juin 2004, et 14.600 ont été livrés, au Japon encore une fois. NEC a indiqué qu’il remplacera gratuitement les unités à risque. Le risque est donc quasi nul en Occident, sauf?

Cette affaire révèle que, en plus des problèmes d’entretien des ordinateurs de bureau, d’accumulation de poussière par exemple, les alimentations des PC peuvent elles aussi présenter un risque et un danger.

Rappelons que l’affaire des batteries Sony a démarré par quelques rares alertes, et s’est terminée par le rappel de millions de batteries à risque embarquées sur les ordinateurs portables d’une dizaine de marques ! Nous ne sommes pas à l’abri d’un scénario identique dans le monde des ordinateurs de bureau?

En revanche, NEC n’a pas révélé l’identité du fabricant de ses alims.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur