Les pirates chinois vérolés par un film… piraté

Régulations

Un virus se cachait derrière les sites de téléchargement

Tel est pris qui croyait prendre…

Très gros succès en Chine et largement diffusé dans le monde, le dernier film de Ang Lee, ‘Lust, Caution‘, raconte une histoire d’amour qui se déroule durant la période sombre de l’occupation de Shanghai par les japonais, durant les années 1930 et jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Mais ce qui semble avoir le plus attiré les spectateurs chinois, ce sont les scènes érotiques qui parsèment le film, même “émancipé de certaines scènes sexuelles“, pour reprendre l’expression de l’agence officielle Xinhua évoquant de manière bien prude le ciseau de la censure qui n’a pas manqué de charcuter le film en Chine.

On comprend alors doublement pourquoi les Chinois se sont rués sur les sites de téléchargement illégal pour s’offrir ‘Lust, Caution‘, présenté comme un thrilller d’espionnage érotique, au moindre coût !

Sauf qu’une mauvaise surprise les attendait… Des hackers ont en effet dissimulé un virus sur les sites de téléchargement, et il s’est répandu sur la Chine comme une traînée de poudre. On ne compte plus, semble-t-il, le nombre de PC chinois vérolés par le film piraté !

Au-delà de l’anecdote qui vient une nouvelle fois rappeler que le piratage à grande échelle est un sport national en Chine, le cinéaste Ang Lee aura rappelé aux internautes la nécessité de ‘sortir couvert‘, avec un antivirus. Piraté également ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur