Les portables HP et Compaq victimes d'un bug

Sécurité

Un contrôle ActivX préinstallé avec HP Info Center ouvre des vulnérabilités ‘zero-day’ multiples sur les ordinateurs portables HP et Compaq

Un hacker nommé ‘porkythepig‘ (ça ne s’invente pas !) a révélé l’existence d’un bug dans les logiciels préinstallés sur 23 ordinateurs portables distribués sous les marques HP et Compaq. Seul ce fabricant en est victime, puisque c’est l’application HP Info Center qui affiche les failles !

Info Center est un des modules de l’application Quick Launch Buttons, qui permet d’accéder rapidement et en un clic à diverses fonctionnalités du portable. Cette application est pré-installée sur les machines. Or, l’un de ses contrôles ActivX offrirait trois méthodes qui peuvent permettre l’exécution à distance d’un code malicieux à partir d’une page Web.

Symantec a attesté de son existence, et ‘porkythepig‘ a publié sur des forums de sécurité le code d’un ‘proof of concept‘ pour simuler l’exploitation du bug. HP a également reconnu la faille, qu’il a même déclaré ‘critique’.

Le constructeur s’apprête à publier un correctif sur son site Software and Driver Download. En attendant, Symantec conseille de désactiver le contrôle ActivX en éditant le registre Windows, ou accessoirement et sans en garantir l’efficacité de désactiver Active Scripting dans Internet Explorer.

Parmi les 23 ordinateurs portables victimes du bug figurent les modèles HP 510 et 530, Compaq 2710, 2510, 6120, 6220, 6230, 6325, 6510, 6715, 6910, 7300, 8220, 8230, 8440, 8510, 8710 et 9440, ainsi que les séries NC, NW et NX.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur