Les Power Rangers (Bandai) s’offrent Pac Man (Namco)

Cloud

Nouvelle concentration dans l’univers du jeu vidéo japonais: le géant Bandai s’empare du tout aussi mythique Namco

Le Japon est le pays absolu du jeu-vidéo. Ce qui n’empêche pas le secteur de jouer la carte de la concentration à marche forcée. Ainsi, après la fusion entre Sega et Sammy, on apprend que Bandai, le leader des jouets dans l’archipel, s’offre l’éditeur de jeux Namco, créateur du célèbre Pac Man dans les années 80 et plus récemment de jeux à grand succès comme Tekken.

Bandai mettra l’équivalent de 1,3 milliard d’euros sur la table pour s’emparer de Namco. Le mariage donnera naissance au numéro deux japonais des jouets et des jeux vidéo après Sega Sammy Holdings. Les deux groupes ont annoncé la formation – effective le 29 septembre – d’une holding dont Bandai détiendra 57% et Namco les 43% restants. Les mariés précisent qu’ils s’appuieront sur l’implantation de Bandai en Europe et en Asie et celle de Namco en Amérique du Nord pour accroître les ventes de leurs produits respectifs. Bandai estime son chiffre d’affaires à 270 milliards de yens (deux milliards d’euros) pour l’exercice clos le 31 mars 2005. Les ventes de Namco sont estimées à 178,5 milliards de yens. Pour Bandai, c’est une très belle opération. Face à ses difficultés liées à la baisse du taux de natalité dans le pays, le groupe a besoin de nouveaux leviers de croissance. “Etant donné la difficulté des conditions de marché, nous avons décidé qu’une fusion était le meilleur moyen de recentrer nos ressources pour améliorer notre valeur d’entreprise, développer nos activités et l’emporter sur la concurrence”, expliquent Bandai et Namco dans un communiqué conjoint. Il faut également se souvenir que Namco et Bandai avaient tenté de fusionner avec Sega. En s’unissant, les deux groupes espèrent profiter également de la croissance soutenue du marché des jeux et des autres contenus proposés via les réseaux haut débit à destination des téléphones portables.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur