Les revenus de Capgemini en nette hausse

Cloud

Le groupe de services informatiques voit son chiffre d’affaires trimestriel bondir. Mais les prévisions de marge sont à la baisse

Après l’annonce de résultats semestriels très médiocres en septembre, Capgemini était attendu au tournant. Mais pour le troisième trimestre, le groupe de services informatiques rassure un peu avec notamment des revenus en forte hausse. Une deuxième bonne nouvelle après la signature d’un méga-contrat de 1,6 milliard d’euros avec Schneider (voir notre article).

Cap fait état d’un chiffre d’affaires en hausse de 20,6% à 1,613 milliard d’euros sur les trois mois à fin septembre contre 1,337 milliard il y a un an. Les analystes attendaient un chiffre compris entre 1,56 et 1,6 milliard d’euros. “Le retour à la croissance amorcé au long du premier semestre 2004 est donc confirmé”, a estimé Capgemini, tout en précisant que ses prises de commandes au troisième trimestre s’étaient élevées à 1,276 milliard d’euros. Capgemini a expliqué que cette hausse de l’activité était le fait de gros contrats signés en début d’année – 3,5 milliards de dollars avec TXU, trois milliards de livres avec le fisc britannique – rentrés en production le 1er juillet. Néanmoins, le groupe a légèrement revu en baisse – de 2%-3% à 2% – sa prévision de marge pour le second semestre en raison d’un redressement plus lent que prévu de l’activité aux Etats-Unis. “La fourchette dépendait du rythme de reprise aux Etats-Unis. Qui est un peu plus lent que ce qu’on pensait. On préfère donc être prudent”, a déclaré Paul Hermelin, directeur général du groupe de services informatiques, lors d’une conférence téléphonique. Les difficultés rencontrées par Capgemini aux Etats-Unis, liées à la difficile intégration d’Ernst & Young, ont été l’une des causes de la perte de 135 millions d’euros subie au premier semestre de l’année. “Nous travaillons à 100% sur le redressement de tous les métiers aux Etats-Unis”, a poursuivi Paul Hermelin, laissant entendre, contrairement à de récentes rumeurs, qu’il n’était pas question de rechercher un partenaire outre-Atlantique. Une cession supplémentaire

Capgemini a annoncé la cession de sa participation de 14,6% dans le britannique Vertex Data Centre Ltd à United Utilities Plc pour 47,5 millions de livres sterling (73,5 millions d’euros). Cette opération entre dans le cadre d’un programme de cessions d’actifs représentant un total de 400 millions d’euros de chiffre d’affaires.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur