Les revenus de Google Play explosent… en Asie

Poste de travailSmartphonesTablettes

Sur les six derniers mois, les revenus de Google Play ont progressé de 67% contre 15% pour ceux de l’App Store.

Alors que le volume d’applications sur Google Play a rattrapé et dépassé celui de l’App Store (au-delà du million de titres), il semble que les revenus du store de Mountain View prennent le même chemin. Même si la route s’avère un peu plus longue.

Hausse de 67%

Entre février et juillet 2013, les revenus de Google Play ont progressé de 67% contre 15% pour ceux d’Apple, rapporte Distimo. Le fournisseur de service d’analyse du marché des « apps » en direction des éditeurs ne fournit néanmoins pas le chiffre d’affaire généré par les stores respectifs.

L’App Store n’en reste pas moins la première plate-forme à générer l’essentiel des revenus du marché des applications mobiles pour smartphones et tablettes : deux fois plus que Google aujourd’hui. Mais la progression de Google Play semble s’accélérer. Elle s’est améliorée de 11% contre 3% pour celle d’Apple sur le seul mois de juillet.

La Corée se voue quasi exclusivement à Google Play

Les Etats-Unis s’imposent, et de loin, comme la première région de consommation des applications mobiles. Suivent le Japon et la Corée. Dans ce dernier, fort de la domination de Samsung (et LG dans une moindre mesure) Google Play génère les 9/10e du marché environ. Le Japon n’est pas en reste où l’offre Google occupe près de la moitié du marché. Voilà certainement d’où vient la montée en puissance de Google Play alors qu’il n’est crédité que d’à peine un quart du secteur aux Etats-Unis.

La France se classe 8e derrière le Royaume-Uni et l’Allemagne mais devant l’Italie. Entre les deux, la Russie se distingue par une consommation d’applications pour l’iPad supérieure à celles de l’iPhone.

Distimo Google Play App Store regions


Voir aussi
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes
Silicon.fr fait peau neuve sur iOS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur