Les salariés qui bullent au bureau… font de l’Internet

Régulations

Selon une étude, un salarié américain passe en moyenne deux heures par jour à ne pas travailler

Amis patrons, cette information risque de vous faire grimacer. Selon un sondage réalisé par America Online et Salary.com, un salarié américain passe en moyenne deux heures par jour à ne pas travailler, hors heure de déjeuner.

Ce bullage intempestif coûterait la modique somme de 759 milliards de dollars (632 milliards d’euros) aux entreprises américaines en salaires versés pour rien, a estimé l’enquête. Rien que ça. Et que font ces employés lors de ces “moments perdus” ? De l’Internet bien sûr dans 44% des cas! Non pas pour permettre à leurs bien aimés patrons de gagner plus d’argent mais pour lire leurs mails, discuter sur les messageries instantanées, jouer à des jeux interactifs … ou répondre à des sondages en ligne. Pour 23% des personnes, le temps non-travaillé sert à discuter avec les collègues. D’autres encore préfèrent faire du shopping ou passer des coups de fil personnels. Deux heures à rien à ne faire, c’est deux fois plus que les estimations des entreprises. “Les résultats de notre sondage révèlent que les travailleurs perdent deux fois plus de temps que les estimations des patrons. C’est un chiffre surprenant”, a commenté Bill Coleman, de Salary.com. Avec de telles études, il ne faudra pas se plaindre de voir se développer le bridage des accès Internet dans les entreprises…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur