Les semi-conducteurs ne se sont jamais autant vendus en 2005

Régulations

Le précédent record de 2000 est enfoncé

On pouvait s’y attendre, Gartner vient de le confirmer. Le marché mondial des semi-conducteurs a battu tous les records en 2005. Selon l’institut d’études, il s’est vendu l’an dernier pour 235 milliards de dollars de puces contre un précédent record de 223 milliards de dollars établi en 2000. Sur un an, la croissance du marché a été de 5,7%.

Evidemment, l’essor continu du marché des téléphones mobiles, des PC portables et surtout l’explosion des ventes de baladeurs numériques (128,7 millions d’unités ont été vendues, soit une impressionnante progression de 248%) ont porté le marché. Ce sont donc les mémoires flash, qui équipent ces baladeurs, qui ont connu la croissance la plus forte avec un bond de 71% sur un an. Dans le classement des fondeurs, pas de surprise, Intel verrouille sa position de leader avec un chiffre d’affaires de 34,59 milliards de dollars. Ses ventes ont progressé deux fois plus vite que le marché! Derrière, Samsung et Texas Instruments conservent leur deuxième et troisième place. Mais la progression de l’année revient à Toshiba qui passe de la 7e place à la 4e. Le premier européen, STMicroelectronics, pointe au 5e rang, soit une place de mieux qu’en 2004. Infineon perd deux rangs et se retrouve à la 7e place avec 8,2 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Philips de son côté conserve sa 8e place (5,9 milliards). Pour 2006, l’association des fabricants de semi-conducteurs s’attend à une croissance de 7,9% dynamisée par les ventes de mobiles qui devraient dépasser les 900 millions d’unités.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur