Les sites Web ont 30 secondes pour s’ouvrir!…

Régulations

Les sites Web qui mettent plus de 30 secondes à se charger ne sont pas appréciés des cyberlecteurs qui comme “les enfants de la télé” aiment la zappette

Une étude menée par le cabinet d’études Tickbox met en exergue l’importance du délai d’attente lors du chargement d’une URL. Bilan des courses au-delà d’un délai de 30 secondes les internautes passent à autre chose…

30 secondes c’est un report particulièrement long, même pour un internaute patient. D’après l’étude, ce délai donne une mauvaise image et peut motiver les lecteurs à visiter le site du concurrent… Tickbox a constaté que pour 89,5 % des personnes interrogées, au-delà de 30 secondes, ou si le site est totalement fermé, ils s’en vont. Mike Tobin, président du groupe TelecityRedbus qui a commandé l’étude estime qu’un délai trop long donne des raisons supplémentaires d’aller voir ailleurs. Il a déclaré à silicon.com : “La loyauté que l’on trouve dans la presse traditionnelle n’est pas la même pour les sites en ligne. Elle est beaucoup plus fragile. Il faut vraiment être sur la brèche pour créer ce sentiment de fidélité et suivre les évolutions techniques du réseau. Il faut s’assurer que les fondations du site sont bonnes” Prés de 85 % sur les 2.000 personnes interrogées expliquent que les ralentissements ont un effet négatif sur la réputation du site. Il a également ajouté : “L’arrêt d’un site pendant 10 minutes n’est plus seulement un problème à court terme. Un site trop lent, entraîne une perte de revenue et génère la frustration des consommateurs potentiels sur le long terme.” Les trois principales raisons de départ évoquées par les personnes interrogées sont dans 70,8% des cas un service consommateur faible, dans 68,9% à cause de temps d’attente trop importants et pour 68,5% des cas à cause de délais de livraisons non-respectés. Certains Webmestres ont donc du pain sur la planche.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur