Les smartphones en panne de batteries

Régulations

Si les fonctions de ces mobiles intelligeants sont nombreuses, les batteries ne suivent pas

Les nouveaux combinés intelligents ou smartphones sont actuellement au centre des stratégies des fabricants et des opérateurs. Orange World, Vodafone Live et autres i-Mode sont censés redynamiser le marché grâce à des fonctions toujours plus nombreuses: accès au Web, envoi d’e-mail et de photos, lecteurs multimédias, écrans couleur, jeux…

Tout celà est bien séduisant et les ventes de ces mobiles devraient exploser en ces fêtes de fin d’année. Mais ces mobiles affrontent déjà une double problématique. Ils sont complexes à utiliser (voir notre information) et en plus, les batteries utilisés n’ont pas la puissance nécessairepour une utilisation intensive. En effet avec des applications de plus en plus complexes, la consommation de ces mobiles est intense. Selon le Wall Street Journal, l’autonomie de ces combinés est effectivement faiblarde. Le dernier bijou de NEC, qui permet de recevoir des programmes de télévision, s’éteint au bout d’une heure de TV. Et la console N-Gage de Nokia qui permet de jouer n’offrirait qu’une autonmie de trois heures en cas d’usage ludique intensif. Du lithuim au méthanol Situation paradoxale: alors que les technologies liées aux puces et aux logiciels de ces mobiles avancent à pas de géants, celle liée aux batteries semble stagner (la technologie lithium date de dix ans…). D’où ce décalage entre l’autonomie de ces combinés et des fonctions de plus en plus gourmandes. Conséquence, certains utilisateurs possèdent désormais deux mobiles: un pour jouer ou pour accèder à des fonctions multilmédias et l’autre pour téléphoner! Heureusement, la recherche avance. Le géant Toshiba annonce ainsi avoir mis au point la plus petite pile au méthanol du monde. La nouvelle pile, qui contient 25 centimètres cubes de méthanol fortement concentré, peut fonctionner environ six fois plus longtemps qu’une pile au lithium. Le prototype, qui pèse 130 grammes, peut produire un watt pendant environ 20 heures, a précisé Toshiba. Elle n’émet pas en elle-même de particules, ni gaz polluants et ni gaz à effet de serre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur