Les sockets réseau s’invitent dans Google Chrome

Réseaux

Les Web Sockets font leur apparition dans Google Chrome. La communication avec le serveur s’en trouve améliorée.

Yuzo Fujishima, Fumitoshi Ukai et Takeshi Yoshino, développeurs chez Google, viennent de présenter l’une des dernières nouveautés intégrées au sein du navigateur web Google Chrome.

Grâce aux Web Sockets, Google Chrome est maintenant capable de lancer des connexions réseau plus aisément. Cette technologie se veut plus simple à utiliser et moins lourde pour le serveur que des requêtes XMLHttpRequest (largement utilisées aujourd’hui pour les applications web).

Les auteurs estiment que cette technologie peut être vue comme le TCP (Transfert Control Protocol) du web : « Contrairement aux requêtes XMLHttpRequest, Les Web Sockets ouvrent un véritable canal de communication bidirectionnel. Une fois la connexion établie, il est possible d’envoyer des données vers le serveur en appelant la méthodesend (), et de recevoir des données en provenance du serveur au travers d’un gestionnaire d’événementsonmessage. »

Les Web Sockets se composent de librairies de programmation (côté navigateur) et d’un protocole spécifique que devra supporter votre serveur. Afin de faciliter les opérations de test, les développeurs de Google proposent un module expérimental pour le serveur Apache, les versions de test de Google Chrome – à partir de la 4.0.249.0 – étant compatibles avec les Web Sockets.

Attention toutefois, car ce protocole de communication évolue rapidement et n’a pas encore été validé par l’IETF (The Internet Engineering Task Force).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur