Les spywares font fuir les adeptes du P2P

Régulations

Selon une enquête réalisée par Pew Internet & American Life : “le comportement des internautes aurait évolué avec la prolifération des menaces sur la toile.” Un usager sur quatre a abandonné le P2P par crainte des logiciels-espions

Sueur froide et cataplexie en perspectives. Les accros du net et du peer to peer auraient plus peur des virus et autres “malwares” que des procès de la RIAA et consorts…

La majorité des internautes semble avoir réalisé que les réseaux P2P sont une véritable bénédiction pour les pirates qui y font circuler des fichiers corrompus, des codes malicieux, des spywares ou des trojans. L’appréhension est bien réelle puisque que selon un sondage réalisée par Pew Internet & American Life, 91% d’entre eux auraient modifié leurs comportements en ligne. 81% des personnes interrogées déclarent qu’ils ont cessé d’ouvrir les pièces jointes à leurs mails. “Faisant tel bruit et tel fracas, que moi, qui, grâce aux dieux, de courage me pique, en ai pris la fuite de peur?”(La Fontaine, Fables VI, 5) Parmi les changements de comportement révélés par l’enquête, l’on note deux éléments principaux : l’installation d’un navigateur alternatif à Internet Explorer (Opera, Firefox.), et l’abandon du partage de fichiers via le “peer to peer”. L’enquête précise que 25% des personnes interrogées ont abandonné l’échange de fichiers de poste à poste, et près d’un sur cinq (18%) a adopté un autre navigateur Web par peur des logiciels espions. Du reste, par peur du spyware près d’un internaute sur deux (48%) ne visite plus des sites suspectés d’installer des programmes indésirables, et le rapport laisse entendre qu’un nombre significatif d’usagers (43%) a déjà été confronté à une infection, mais la plupart du temps ils ne le réalisent pas. Enfin, 68% signalent au moins un changement dans leur PC suite à l’installation involontaire d’un programme-espion : comme un ralentissement de la connexion, le détournement de la page de démarrage, ou la fermeture imprévue de l’ordinateur. Sources: -PewInternet.org -Http://www.pewinternet.org/pdfs/PIP_Spyware_Report_July_05.pdf


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur