Les systèmes informatiques bancaires vont valser

Cloud

Les banques se préparent à chambouler leurs systèmes informatiques dans le monde entier, d’après Accenture. Pour plus de flexibilité

Les banques s’apprêtent à refondre leurs systèmes opérationnels, grâce auxquels ils gèrent leurs produits et services financiers de base, y compris les données des clients, les comptes de dépôt ou les opérations par carte de crédit. C’est ce qu’affirment Accenture et SAP, suite à une étude menée auprès de 1 500 banques de par le monde, par Celent et Novamétrie, deux instituts d’étude spécialisés dans le secteur des services financiers.

Bugs et lenteurs 70% des dirigeants des grandes banques interrogés estiment que leurs systèmes opérationnels manquent cruellement de flexibilité. Ces systèmes, peu intégrés, ne permettent pas de nouer des relations commerciales fines. Et, au quotidien,l’obsolescence de l’outil engendre des processus lents et d’éventuels bugs : une perte de temps par le personnel dans les agences. De plus, leur maintenance coûte cher. Bref, il faut changer : 30% des banques environ envisage de remplacer leurs systèmes informatiques de production. D’après l’étude, les banques n’ont pas encore établi de « feuille de route » précise. Mais la plupart cible une architecture à base de composants et orientée services.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur