Les tarifs de Microsoft font l’objet d’une plainte

Régulations

Un distributeur néerlandais attaque l’éditeur de logiciels sur une différence entre les prix pratiqués en Europe et ceux en cours aux Etats-Unis

L’Europe est décidément une terre de misère pour le premier éditeur mondial. A peine remis des diverses procédures instruites par la Commission européenne, Microsoft fait de nouveau l’objet d’une plainte pour la tarification de ses produits.

Selon le site Neteco, un distributeur néerlandais vient de déposer plainte contre le géant américain au motif que ce dernier pratiquerait une différence de prix assez sensible sur ses produits entre l’Europe et les Etats-Unis. La différence de prix se situerait dans une fourchette comprise entre 30 et 50%.

Pour l’avocat du plaignant les choses sont on ne peut plus “claires”. Selon lui, “Microsoft se sert de sa propriété intellectuelle pour contrôler[la différence de prix]”.

Microsoft n’a pas commenté ce nouvel épisode judiciaire. Néanmoins, le géant dispose lui aussi de quelques atouts. L’éditeur accuse la société HW Trading, liée au plaignant, d’avoir commercialisé plus de 3,5 milliards de dollars de logiciels à la licence douteuse.

La Commission européenne, organisme auprès duquel la toute récente plainte a été déposée, avait déjà condamné Microsoft, en janvier dernier, a versé une amende de 889 millions d’euros pour ouverture insuffisante de ses logiciels. L’éditeur a depuis contesté cette condamnation.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur