Les USA épinglent les domaines enregistrés à partir de données fausses

Régulations

Ils seraient plus de deux millions… Mais que fait donc l’Icann ?

Lorsqu’une personne ou une entreprise souhaite acquérir un nom de domaine afin d’ouvrir un site Internet, elle doit fournir un certain nombre de renseignements administratifs.

Or, selon un rapport parlementaire américain, plus de 2,3 millions de noms de domaines dans le monde auraient été enregistrés à partir de données fausses. Par ailleurs, 1,64 million de domaines auraient été enregistrés sans fournir des données complètes. Selon ce rapport réalisé par le GAO, un bureau d’audit du Congrès, nombre de ces sites internet semblent avoir été créés par des personnes cherchant à cacher leur véritable identité, peut-être pour être moins détectables par les autorités judiciaires. Les parlementaires épinglent également l’annuaire “Whois”, qui est censé contenir les noms des propriétaires de millions de sites internet, mais qui présente de sérieux problèmes. Voilà de quoi remettre en cause une nouvelle fois la main mise de l’Icann (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) qui est l’unique organisme en charge l’enregistrement des domaines internet (voir nos articles).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur