Les USA, toujours champions du 'spam', devant la Russie

Sécurité

L’Amérique, mais pas seulement, Car la Russie devient une superpuissance du spam, tandis que l’Asie et l’Europe suivent juste après

L’étude réalisée par l’éditeur britannique Sophos révèle en premier lieu l’augmentation spectaculaire des messages de ‘spam’ en provenance de d’ordinateurs russes infectés.

La Russie bondit à la deuxième place avec 8,3% des ‘spams’ émis dans le monde, soit un sur douze. Cette forte hausse a également une influence sur le classement du ‘spam’ par continent, où l’Asie et l’Europe prennent les premières places devant l’Amérique du Nord.

Entre octobre et décembre 2007, les États-Unis ont relayé beaucoup plus de spams que n’importe quel autre pays – ce qui est la conséquence du nombre considérable d’ordinateurs locaux contrôlés à distance par des pirates. Plus d’un message de ‘spam’ sur cinq diffusé dans le monde (21%) est envoyé à partir d’ordinateurs américains compromis.

La liste complète des douze principaux pays relayant du ‘spam’ pour la période d’octobre à décembre 2007 est la suivante:

Etats-Unis 21,3%,

Russie 8,3%,

Chine (dont Hong Kong) 4,2%,

Brésil 4,0%,

Corée du Sud 3,9%,

Turquie 3,8%,

Italie 3,5%…

À noter qu’avec 2,4%, la France recule du 6ème au 14ème rang mondial par rapport au 3ème trimestre 2007.

Le spam par continent

La répartition du spam relayé par continent entre octobre et décembre 2007 est la suivante:

Asie 32,1%,

Europe 27,1%,

Amérique du Nord 6,5

Amérique du Sud 12,5%,

Afrique 1,1%.

Passant directement de la première à la troisième place, l’Amérique du Nord est parvenue à réduire sa part du ‘spam’ relayé dans le monde de 32,3% à 26,5%, laissant la tête à l’Asie, avec l’Europe en deuxième position.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur