Les utilisateurs de Mac ne sont plus à l’abri des malwares

DSIMacMalwaresOSPoste de travailProjetsSécurité
MacBook Air Apple

Les malwares sont moins présents sur Mac que sur PC, mais les ransomwares plus courants. L’utilisateur d’OS X est devenu une cible à part entière pour les cybercriminels.

Kaspersky Lab et B2B International dévoilent les résultats d’une étude menée auprès des utilisateurs de machines Windows et OS X. Les possesseurs de Mac ne se sentent plus à l’abri des menaces.

24 % d’entre eux ont ainsi été confrontés à des malwares en 2014, contre 32 % des utilisateurs du monde PC. 13 % ont été ciblés par un ransomware. Un taux supérieur à celui constaté sur les machines Windows (9 %).

« Ayant longtemps été à l’écart des dangers d’Internet, les utilisateurs d’OS X se sentent invulnérables et représentent des proies très faciles pour les hackers. De plus, à l’heure où les cybermenaces touchent de plus en plus de monde au moyen de malwares de plus en plus intrusifs et nocifs, la question n’est pas de savoir s’il faut se protéger, mais comment se protéger, » explique Tanguy de Coatpont, directeur général de Kaspersky Lab France.

Contourner les sécurités d’OS X

Les utilisateurs Mac sont aujourd’hui menacés dans les mêmes proportions que leurs homologues PC. Mais avec des cibles différentes. Les ransomware et tentatives de phishing sont plus nombreuses. Les pirates compensent ici le fait qu’OS X, le système d’exploitation desktop d’Apple, est moins sensible aux virus que Windows. Les cybercriminels doivent ainsi déployer d’autres tactiques pour atteindre les utilisateurs OS X.

L’objectif est toujours le même, que ce soit sur PC ou Mac : extorsion directe d’argent (via des ransomwares) ou subtilisation de données financières (via du phishing ou des malwares).

À lire aussi :
Apple Watch en mars et le MacBook Air 12 pouces en juin ?
Croissance attendue des ventes de Mac d’Apple en 2015
Office 2016 en version de test sous OS X


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur