Les VBlock de VCE adoptent le stockage full flash

CloudData & StockageDatacentersDSIServeursStockage

Les systèmes convergés de VCE évoluent pour prendre en compte les évolutions du stockage et notamment des solutions full flash.

L’alliance entre VMware, Cisco et EMC, connue sous le nom VCE vient de toiletter sa gamme de système convergé VBlock. Ces solutions intégrant à la fois stockage, réseau et serveur sont en forte croissance comme le montre les résultats d’une étude IDC sur ce marché au second trimestre 2014. Ils affichent une croissance de 33% un chiffre d’affaires qui atteint les 2,4 milliards de dollars. Sans conteste, VCE et Cisco/NetApp se taillent la part du lion sur les infrastructures intégrées.

Pour séduire encore un peu plus les responsables informatiques et les accompagner vers le Cloud hybride, VCE enrichit sa gamme avec du stockage flash. L’entreprise commune a dévoilé le système VBlock 540 qui sera la première solution full flash. Il embarque donc la solution UCS et Nexus 9396PX ACI-ready pour la partie serveur et réseau. Sur la partie stockage, le système comprend une baie flash XtremeIO d’EMC. Il cible les workloads dans le Cloud, la mobilité et le Big Data. Dans un blog, EMC souligne les gains en matière de performance, la baie XtremeIO affiche une capacité de traitement supérieure à 1 millions d’IOPS. Toujours sur le stockage, le système comprend des services de déduplication en ligne, de la compresssion et du thin provisionning. Le système 540 est évolutif avec la possibilité de monter jusqu’à 192 serveurs blade UCS M4.

Un catalogue complet et enrichi

Parmi les autres annonces, VCE a présenté deux autres évolutions de la gamme VBlock, le 240 et le 740. Le premier est l’entrée de gamme de la firme et vise les sociétés qui veulent s’équiper dans l’optique d’un cloud privé. Il intègre des serveurs rack UCS et des baies de stockage VNX5200 d’EMC. Le système 740 est le haut de gamme et s’adresse plutôt aux opérateurs, fournisseurs de services pour le déploiement d’offres Cloud, mais aussi aux grandes entreprises pour y placer des applications critiques comme les bases de données ou les ERP. La configuration de base comprend des serveurs UCS 5108, un switch Nexus 5548UP de Cisco et des baies Vmax d’EMC.

Pour terminer, VCE en profite pour inaugurer un programme d’extension technologique. Cela signifie que les détenteurs de systèmes intégrés VBlock pourront faire évoluer leurs solutions en y ajoutant les dernières générations d’équipements d’EMC ou de Cisco. L’idée est d’embarquer de la puissance ou de la capacité supplémentaire sans problématique d’intégration, de test et de validation. Pour EMC, les produits concernés sont les baies Isilon et pour Cisco, il s’agit de la dernière évolution des serveurs UCS.

A lire aussi :

Cisco et EMC étendent leur offre VCE


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur