Les ventes d’Apple et d’IBM bondissent

Cloud

La marque à la pomme profite du carton de l’iPod, tandis que Big Blue annonce un bénéfice en hausse de 166%!

Le soleil brille à nouveau sur le secteur de l’informatique. Après les résultats exceptionnels d’Intel (lire notre article), Apple et IBM annoncent à leur tour des performances très encourgeantes.

Avec deux millions d’exemplaires vendus (dont 730.000 sur le dernier trimestre), l’iPod est désormais la vache à lait d’Apple. Ces ventes exceptionnelles permettent au constructeur d’afficher pour le premier trimestre 2003/2004 des résultats à nouveau dans le vert. Le groupe a enregistré un bénéfice net de 63 millions de dollars contre une perte nette de 8 millions de dollars au premier trimestre 2002/20003. Un bénéfice généré par de très bonnes ventes totales: le chiffre d’affaires s’est établi en hausse de 36% par rapport au même trimestre de l’exercice précédent, à 2,006 milliards de dollars, soit son meilleur niveau trimestriel en quatre ans. Apple a vendu quelque 829.000 unités Macintosh, soit une hausse de 12% par rapport aux ventes au premier trimestre 2002/03, tandis que 733.000 iPods ont été vendus, soit une hausse de 235% par rapport au même trimestre l’exercice précédent, souligne le groupe. Optimisme affiché « Nous sommes très satisfaits d’avoir dépassé nos objectifs de chiffre d’affaires et de bénéfices au premier trimestre », a déclaré le directeur financier d’Apple, Fred Anderson, cité par le communiqué. « Nous entamons 2004 avec un dynamisme fort, en particulier pour Mac OS X, qui équipe désormais près de 40% de nos ordinateurs, pour l’iPod et l’iTunes Music Store, qui détient une part de 70% du marché légal de téléchargement de musique » depuis Internet, précise, de son côté, Steve Jobs, le p-dg confondateur du groupe. Selon le directeur financier d’Apple, le groupe table désormais pour le deuxième trimestre de son exercice 2003/2004 sur une croissance à deux chiffres tant du chiffre d’affaires que du bénéfice, avec des ventes supérieurieurs à 1,8 milliard de dollars. IBM: +162% de bénéfices Le numéro un mondial de l’informatique, l’américain IBM, a annoncé avoir enregistré un bénéfice net au quatrième trimestre de 2003 en hausse de 166,2% à 2,709 milliards de dollars contre 1,018 milliards au même trimestre de 2002. Le chiffre d’affaires s’est élevé, quant à lui, à 25,9 milliards de dollars (à périmètre constant), soit une hausse de 9% par rapport au même trimestre de 2002. Le quatrième trimestre 2003 « a été un très bon trimestre pour IBM et une fin encourageante pour une année au cours de laquelle nous avons régulièrement acquis notre dynamisme et affiché des résultats records », a déclaré le p-dg d’IBM, Samuel J. Palmisano, dans un communiqué.


Avis d'experts de l'IT