Les ventes d’Apple et d’IBM bondissent

Cloud

La marque à la pomme profite du carton de l’iPod, tandis que Big Blue annonce un bénéfice en hausse de 166%!

Le soleil brille à nouveau sur le secteur de l’informatique. Après les résultats exceptionnels d’Intel (lire notre article), Apple et IBM annoncent à leur tour des performances très encourgeantes.

Avec deux millions d’exemplaires vendus (dont 730.000 sur le dernier trimestre), l’iPod est désormais la vache à lait d’Apple. Ces ventes exceptionnelles permettent au constructeur d’afficher pour le premier trimestre 2003/2004 des résultats à nouveau dans le vert. Le groupe a enregistré un bénéfice net de 63 millions de dollars contre une perte nette de 8 millions de dollars au premier trimestre 2002/20003. Un bénéfice généré par de très bonnes ventes totales: le chiffre d’affaires s’est établi en hausse de 36% par rapport au même trimestre de l’exercice précédent, à 2,006 milliards de dollars, soit son meilleur niveau trimestriel en quatre ans. Apple a vendu quelque 829.000 unités Macintosh, soit une hausse de 12% par rapport aux ventes au premier trimestre 2002/03, tandis que 733.000 iPods ont été vendus, soit une hausse de 235% par rapport au même trimestre l’exercice précédent, souligne le groupe. Optimisme affiché “Nous sommes très satisfaits d’avoir dépassé nos objectifs de chiffre d’affaires et de bénéfices au premier trimestre”, a déclaré le directeur financier d’Apple, Fred Anderson, cité par le communiqué. “Nous entamons 2004 avec un dynamisme fort, en particulier pour Mac OS X, qui équipe désormais près de 40% de nos ordinateurs, pour l’iPod et l’iTunes Music Store, qui détient une part de 70% du marché légal de téléchargement de musique” depuis Internet, précise, de son côté, Steve Jobs, le p-dg confondateur du groupe. Selon le directeur financier d’Apple, le groupe table désormais pour le deuxième trimestre de son exercice 2003/2004 sur une croissance à deux chiffres tant du chiffre d’affaires que du bénéfice, avec des ventes supérieurieurs à 1,8 milliard de dollars. IBM: +162% de bénéfices Le numéro un mondial de l’informatique, l’américain IBM, a annoncé avoir enregistré un bénéfice net au quatrième trimestre de 2003 en hausse de 166,2% à 2,709 milliards de dollars contre 1,018 milliards au même trimestre de 2002. Le chiffre d’affaires s’est élevé, quant à lui, à 25,9 milliards de dollars (à périmètre constant), soit une hausse de 9% par rapport au même trimestre de 2002. Le quatrième trimestre 2003 “a été un très bon trimestre pour IBM et une fin encourageante pour une année au cours de laquelle nous avons régulièrement acquis notre dynamisme et affiché des résultats records”, a déclaré le p-dg d’IBM, Samuel J. Palmisano, dans un communiqué.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur