Les ventes de PC en baisse de 7% au 1er trimestre

Cloud

Sans surprise, le marché de la vente des PC s’est effrité au premier trimestre. En revanche, les Etats-Unis ont bien mieux résisté qu’attendu

Pas de réelles surprises pour ce premier baromètre des ventes mondiales d’ordinateurs en ce début d’année. Selon le cabinet IDC, les livraisons de PC ont reculé de 7% au premier trimestre de l’année 2009.

De son côté, le cabinet Gartner annonce une baisse légèrement inférieure, à 6,5%. En valeur, le marché des PC a généré la somme de 243 milliards de dollars, soit environ 183 milliards d’euros.

Pour IDC, les ‘netbooks‘, prisés par les consommateurs, ont permis au marché d’éviter la catastrophe.

Le marché américain, le plus vulnérable pour beaucoup, a, contre toute attente, bien résisté. “Le marché américain s’est montré étonnement robuste, il a surpassé nos prévisions”, note Bob O’Donnell, vp chez IDC.

Aux Etats-Unis, la croissance a ainsi reculé de 3,1%, soit une baisse presque deux fois inférieure à celle constatée sur l’ensemble de la planète.

Pour Gartner, il est néanmoins encore bien trop tôt pour se prononcer sur l’évolution du secteur sur les prochains mois. “Il est encore difficile de savoir si le marché mondial du PC a touché le fond”, a commenté un dirigeant interrogé par l’agence Reuters.

Du côté des fabricants, le géant HP (Hewlett Packard), avec 20,5% de part de marché, conserve la première place malgré un recul de ses livraisons de 2,9%.

Le texan Dell reste en deuxième place mais avec une part de marché, en baisse, à 13,6% au premier trimestre. Le constructeur, affaibli par la baisse de la demande en biens informatiques dans le milieu professionnel a vu ses livraisons diminuer de 16,7% au premier trimestre 2009.

Acer, le fabricant taïwanais, en troisième position, menace désormais ouvertement Dell. Le constructeur asiatique, repreneur des marques Gateway et Packard Bell, a réussi à s’imposer grâce à ses ordinateurs portables d’une part, mais également grâce aux netbooks, les mini-PC portables à bas coût. L’attrait des consommateurs pour ces petits ordinateurs a notamment permis à Acer de devenir numéro un européen et numéro deux mondial des ventes d’ordinateurs portables. Au premier trmestre, le constructeur taïwanais a vu sa part de marché grimper à 11,6%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur