Les ventes de PC menacées par l’iPad

CloudPCTablettes

Malgré un marché annuel qui frôle les 14 % de hausse, les ventes de PC ont été plus faibles que prévu à Noël. La faute aux tablettes selon Gartner.

Les ventes mondiales de PC au quatrième trimestre auront été moins bonnes que prévues par les analystes. Alors que le Gartner tablait sur une augmentation annuelle de 4,8 %, la hausse se sera limitée à 3,1 %. Au final, les constructeurs ont vendu 93,5 millions de machines durant une période pourtant réputée pour attirer les consommateurs.

La faute à l’iPad, explique l’analyste. « Les ventes de PC pendant la période des fêtes ont été faibles dans de nombreuses régions clés en raison de l’intensification de la concurrence dans les dépenses de consommation, justifie Mikako Kitagawa, analyste principal au Gartner. Les tablettes, comme l’iPad, ainsi que d’autres appareils électroniques grand public, comme les consoles de jeux, ont tous concouru contre le PC. »

La bonne santé d’Apple

Sur le territoire américain, le marché du PC chute même de 6,6 % avec 19 millions de machines vendues. Un déclin néanmoins moins fort que les 10 % de chute attendu par Gartner. Là encore, l’influence des ardoises numériques a pesé. « Les tablettes ont sans aucun doute intensifié la concurrence sur le marché des consommateurs, poursuit Mikako Kitagawa. Ces dispositifs ne remplacent pas le PC principal, mais ils sont considérés comme des appareils assez bons pour ceux qui veulent bénéficier d’un deuxième ou troisième dispositif connecté en vue de consommer des contenus. » Les netbooks constituant les appareils les plus touchés par cette soudaine concurrence.

A noter d’ailleurs la présence, sur ce marché, d’Apple en 5e position qui a vendu plus de 3,3 millions de MacBook (et autres) rien qu’aux Etats-Unis, en augmentation de 23,7 %, de bonne augure pour le résultat final de l’entreprise de Cupertino. Les bonnes ventes de l’iPad (non comptabilisé dans les présents résultats pas plus que les autres tablettes du marché, rappelons-le) auraient-elles boosté celles des autres produits de la marque à la pomme?

Le résultat annuel sauvé par le marché professionnel

Heureusement, le marché professionnel a permis de limiter la casse, confirmant le retour des investissements des entreprises après la crise. Mais sur l’ensemble de l’année. Au final, 2010 s’avère un bon cru pour les constructeurs avec une progression de 13,8 % et près de 351 millions d’unités écoulées. Et une belle revanche sur les 5,5 % de 2009.

HP conserve sa première place avec 62,8 millions de PC, soit une modeste hausse de 6,5 %. Avec ses 13,8 % pile poil dans la tendance du marché, Acer reste second mais loin derrière la première place du podium avec 45,3 millions de machines. En matière de tendance, Lenovo impressionne. Sa hausse de 37,3 % tendrait à montrer que la stratégie de conquête du constructeur chinois dans les entreprises est en train de payer. Il a vendu près de 34 millions d’unités et se retrouve à la 4e place juste derrière Dell qui semble reprendre du poil de la bête (42 millions de machines, +12,8 %) même s’il se situe un cran sous la moyenne du marché. Toshiba ferme la marche : 19 millions de portables et une belle augmentation de 22,7 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur