Les ventes de PC ralentissent en Europe

LogicielsPC

Le dynamisme de la région EMEA s’émousse au cours du troisième trimestre. Acer reprend la tête du classement et Lenovo effectue une entrée spectaculaire dans le Top 5.

Si le marché EMEA (région Europe, Moyen Orient, Afrique) du PC x86 a repris du poil de la bête ces derniers mois, la progression tend à s’adoucir face aux résultats du premier semestre 2010, note le cabinet d’analyse IDC. Au troisième trimestre, les 27,8 millions de machines vendues relèvent les ventes de 10,5 % par rapport à la même période en 2009. Un marché porté par les pays d’Europe centrale et de l’Est où les ventes de machines progressent d’un impressionnant 43 % annuel tandis que le Moyen-Orient montre son dynamisme à 12,4 %. En revanche, le marché de l’Europe de l’Ouest est quasiment plat à 0,5 %. Au moins n’est-il pas négatif.

La dégringolade de 25 % des netbook explique en parti la situation. Une tendance à la baisse amorcée au cours du semestre précédent et que la sortie de l’iPad et l’annonce de l’arrivée des nombreuses tablettes concurrentes semble accélérer. « Le renouvellements des portables grand public est resté positif, la plupart des pays d’Europe occidentale enregistrant une croissance à deux chiffres à la rentrée, mais les ventes élevés du deuxième trimestre et les prix moins attractifs, combinés à la contraction accélérée des netbook, conduit à une croissance plus douce des consommateurs au 3e trimestre », résume Eszter Morvay, directeur de recherche chez IDC EMEA PC Tracker.

A ce petit jeu, c’est Acer qui tire sa meilleure épingle, regagnant la première place précédemment cédée à HP. Alors que le taïwanais n’affiche qu’une croissance de 3,4 % (contre 5,6 % pour son homologue américain) pour près de 6 millions de machines distribuées, il s’empare de plus de 23 % du marché (contre 20,1 % pour HP et 5,3 millions d’unité). En troisième place, Dell s’accroche comme il peut à son compatriote. Avec 2,5 millions de PC écoulés, il affiche une jolie progression de 12 % qui lui permet tout juste d’élargir sa part de marché: 9,2 % contre 9 % en 2009.

Mais c’est bien Lenovo qui impressionne avec une progression de plus de 61 %. Certes, le constructeur chinois se classe à la dernière place du Top 5 avec «seulement» 1,6 million de machines commercialisées et près de 6 % du marché contre 4,1 % il y a un an. Il est vrai que les ThinkPad se vendent de mieux en mieux et bousculent Toshiba et autre Samsung dans le classement. Asus n’est pas en reste à la quatrième place. Avec près de 27 % de progression, le constructeur taïwanais s’octroie 8,5 % du marché (contre 7,4 % auparavant) pour 2,3 millions de PC vendus. Au final, les constructeurs américains HP et Dell se retrouvent de plus en plus isolés, voire acculés, par leurs homologues asiatiques. Combien de temps parviendront-ils à résister?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur